Histoire du quartier Boissière - Renardière

Origines
Le nom Boissière pourrait avoir deux origines. Il s’agit peut-être d’une référence au mont Buxata (lieu couvert de buis), connu depuis l’époque celtique (800-50 av. J.-C.), ou simplement d’une référence à la qualité du sol (bois et broussailles). Des vignes y sont déjà présentes au VIIIe siècle. Il existait également une grosse maison appelée "château de la Boissière", située à la limite de Montreuil et de Noisy-le-Sec, détruite vers 1820.

L’arrivée des migrants espagnols
Pendant la guerre d’Espagne (1936-1939), de nombreux réfugiés républicains espagnols arrivent en France. Ils sont estimés à plus de 400 000 en 1939. Certains sont regroupés dans des camps et d’autres trouvent refuge dans la région parisienne. Ils seront nombreux à rejoindre la résistance française au début de la Seconde Guerre mondiale. À Noisy, ils s’installèrent à la Boissière. Le quartier était alors à la limite de la ville, déjà isolé du centre-ville (on y avait même installé le nouveau cimetière en 1933) et davantage tourné vers les communes limitrophes (Rosny-sous-Bois et Montreuil).

La pauvreté et l’accentuation de l’isolement
La Boissière - Renardière était l’un des plus pauvres quartiers de la ville. Les gens survivaient grâce à l’entraide et à la débrouille. Dans les années 1940, ce sont les habitants qui installent eux-mêmes l’électricité. Ils accèdent à l’eau courante seulement dans les années 1960 lors de la viabilisation complète du quartier (eau, gaz, électricité et tout-à-l’égout). Mais, au même moment, le quartier est à nouveau isolé par la construction de l’autoroute A3, mise en service en 1969. 

Le quartier Boissière - Renardière aujourd’hui
Les constructions de l’autoroute A 3, de la cité de la Boissière, rue de l’Avenir, et de la cité de la Renardière, dans les années 1960, offrent un nouveau visage au quartier. Les efforts de valorisation ten
tent de sortir le quartier de
 son isolement. Améliora
tion des modes de trans
port et rénovation urbaine 
sont aujourd'hui au cœur de ce pro
jet de désenclavement du
 quartier. Ainsi, le quartier Boissière bénéficiera d'une station de métro dans le cadre du prolongement de la ligne 11, et s'est vue dotée d'une nouvelle place avec des commerces. Celle-ci a été inaugurée en juin 2016 et se nomme Place des Provinces.

hidden