Bonne rentrée scolaire !

Publié le 2 septembre, 2021

Jeudi 2 septembre, 5 404 petit.e.s Noiséen.ne.s retrouvent le chemin de l’école. Pour cette nouvelle année scolaire, la Ville a investi pour équiper les écoles en outils pédagogiques et numériques, et former les équipes des accueils de loisirs.
Des travaux de rénovation aux repas bio à la cantine, voici un tour d’horizon des nouveautés de la rentrée :
NOUVEAUTES DE LA RENTREE !
  • L’accueil du matin élargi de 7 h 30 à 8 h 45 (sans interruption)
  • Programme des accueils de loisirs (vacances) envoyé par courriel aux familles
  • Recrutement de plus d’encadrant.e.s lors de la pause méridienne
  • Mise en place de bibliothèques à partager
  • Initiations musicales (Demos, ateliers découvertes proposés par le Conservatoire)
Éducation : le jardin comme outil pédagogique
Le jardin a un réel intérêt pédagogique pour les apprentissages sur les plantes, les éco-systèmes et sensibiliser les enfants (les familles) à la protection de la nature. Pour cela, la Ville souhaite :
  • Créer plusieurs jardins pédagogiques dans les écoles
  • Lancer le projet « cours oasis » qui sera expérimenté à l’école élémentaire Langevin avec la création d’un îlot de fraicheur. Objectif : créer d’avantage d’espaces verts et des zones ombragées dans la cour de l’école.

Une cantine plus responsable
  • Depuis 2019 : 50 % de composantes bio dans les menus du Siplarc
  • Moins de gaspillage alimentaire : après avoir signé une convention avec les Restos du cœur, le Siplarc a un nouveau partenariat avec l’association Excellent Excédent (en juillet 2021) pour redistribuer les plats non-consommés dans des cantines solidaires. D’autres actions seront portées dans les écoles de Noisy par l’association Pik Pik.
  • Pour 2022 : le Siplarc souhaite réduire son utilisation du plastique jetable et biodégradable.
Informatique à l'école
La Ville a investi dans des outils informatiques dans les accueils de loisirs : 77 classes des écoles élémentaires seront bientôt équipées en ordinateurs, vidéo-projecteurs, tablettes tactiles et PC portables.
Coût 200 000 € (133 000 € de subvention par l’État)

Formation des professionnels : un meilleur accompagnement des enfants
  • Plan de formation des animateur·rice·s sur la laïcité, le handicap, l’égalité filles-garçons, le développement durable...
  • Séminaires en septembre pour les animateur·rice·s et agent·e·s techniques.

Travaux d'été dans les écoles
648 000 € investis par la ville (hors intervention sur le chauffage)
ÉCOLES MATERNELLES
Aimé-Césaire
- Rénovation et remise en peinture de la passerelle
- Reprise des peintures (cage d’escalier, salle d’activités, réfectoire, cuisine, couloirs, SAS d’entrée)

Bayard
- Rénovation et mise en conformité des restaurants scolaires et de la cuisine
- Ajout de 2 diffuseurs sonores dans le cadre du Plan Particulier de Mise en Sûreté (PPMS).

Condorcet
- Mise en place d’un système de déclenchement et de diffusion de l’alerte PPMS
- Remplacement de la porte principale
- Remise en état électrique des sanitaires
- Installation d’éclairages LED

Gambetta
- Mise en place d’un système de déclenchement et de diffusion de l’alerte PPMS
- Mise en conformité des restaurants scolaires et de la cuisine.
Petit-Prince
- Mise en conformité des restaurants scolaires
- Remplacement d’une porte vétuste

ÉCOLES ÉLÉMENTAIRES
Brossolette
- Mise aux normes électriques 
- Installation de rideaux (préau, salle des maîtres...)
- Marquage au sol des jeux dans la cour 
- Remplacement des faux-plafonds et de l’éclairage du préau et de la salle des maîtres.

Carnot
- Rénovation de la plomberie des auges en grès
- Mise en conformité de la plomberie et de l’électricité de la cuisine
- Ajout de diffuseurs sonores PPMS
- Mise aux normes électriques

Cottereau
- Réfection des peintures du bloc sanitaire
Pierre-Lerernard
- Mise en conformité du système d’alarme incendie et électrique.
 
LE PROJET ÉDUCATIF GLOBAL, C’EST QUOI ?

Avec la PEG, La Ville fédère l’ensemble des acteur·rice·s de la vie éducative pour faire avec et pour les enfants. Durant la dernière année scolaire, elle a organisé 5 réunions  réunissant 125 professionnels de la Ville et de l’Éducation nationale, et 5 ateliers de proximité dans les quartiers. Comment mieux organiser la passerelle entre le CM2 et la 6e ? renforcer l’utilisation des espaces verts ? Comment donner plus de visibilité à l’accompagnement scolaire ou mieux repartir l’offre sportive sur le territoire ? Le PEG traite l’éducation au sens large y compris pour les 11-14 ans. Ces rencontres vont se poursuivre à partir du mois d’octobre avec l’ensemble des acteur·rice·s de l’éducation. 
hidden