Commémoration du massacre du 17 octobre 1961

Publié le 12 octobre, 2021

La Ville de Noisy-le-Sec commémore le massacre du 17 octobre 1961. Il y a 60 ans, plus d’une centaine de manifestants algériens ont été exécutés par la police. Des crimes trop longtemps occultés de la mémoire collective.

Paris, mardi 17 octobre 1961. Ce jour-là, des dizaines de milliers d’Algériens manifestent pacifiquement contre le couvre-feu instauré depuis le 5 octobre et l’arsenal répressif organisé par le Préfet de police de la Seine, Maurice Papon. À ces revendications, la réponse policière est terrible : entre 150 et 200 personnes mourront sous les balles et les coups des forces de l’ordre. Cet événement est l’un des grands massacres de « gens du peuple » de l’histoire contemporaine de l’Europe occidentale. Et pendant plusieurs décennies, il sera occulté.

Aujourd’hui, les données relatives à cette soirée sont impossibles à fixer. On ne connaît pas exactement le nombre de morts et le gouvernement français n’a toujours pas assumé ses actes. Plaque commémorative sur le pont Saint-Michel à Paris, Boulevard du 17 octobre à Nanterre…

Plusieurs collectivités locales ont depuis fait un pas vers le devoir de mémoire, à l’instar de Noisy. Mais de la part de l’État, aucun signe de reconnaissance …
Le programme :
  • COMMÉMORATION OFFICIELLE - Rue Bouquet • à 11 h
    Lors de la cérémonie une oeuvre sera dévoilée.

  • Lundi 18 octobre à 20 h 30
    PROJECTION DE « OCTOBRE À PARIS »
    - Cinéma Le Trianon
    Ce documentaire de Jacques Panijel retrace l’histoire de la manifestation parisienne du 17 octobre 1961 et sa terrible issue.
    Débat après la projection, en présence de témoins du massacre.
hidden