Eglise Saint-Etienne

Le premier document attestant de l'existence de la paroisse de Noisy remonte à 992. Il y est mentionné que l'église est alors déjà placée sous le patronage de Saint-Etienne, diacre de l'Eglise des Apôtres et premier martyr chrétien.

Plusieurs fois réaménagée du XVIe au XVIIIe siècle, l'église est totalement reconstruite par l'architecte Jean-Marie-Auguste Guénepin en 1822-1823.

La configuration de ce bâtiment typique de la Restauration est encore pour bonne part - à l'exception de quelques modifications ultérieures - celle que nous connaissons de nos jours.

Le clocher est détruit pendant le bombardement de 1944, mais les cloches résistent et sont rassemblées à l’extérieur où elles sont encore visibles de nos jours. La dernière rénovation de l'édifice remonte à 1992.

L'église Saint-Etienne compte de nombreux objets mobiliers protégés au titre des monuments historiques : 2 pièces ont fait l'objet d'une procédure de classement (les statues de Saint-Etienne et de Saint-Vincent datant du XVIIe siècle).
9 autres objets sont inscrits : une clef de voûte du XVIe siècle, un crucifix du XVIIe siècle, 2 bénitiers du XVIIIe siècle, la fresque murale du chœur, une plaque en marbre décrivant une fondation pieuse de 1663, un confessionnal du XVIIIe siècle, une rangée de 3 stalles du XVIIe siècle et une huile sur toile figurant le Christ en croix.

hidden