Salle des mariages

D'une grande richesse architecturale et picturale, la salle des mariages de l'hôtel de ville constitue un témoignage du Noisy d'autrefois. En 2017, un siècle après son inauguration, elle a fait l'objet d'une campagne de travaux de restauration qui lui ont redonné son éclat d'origine.

Les peintures ont été commandées en 1906 et réalisées en 1907 (année de l'inauguration de la salle) par 4 artistes primés en concours. Toutes inscrites au Monuments historiques, en tant qu’objets mobiliers depuis 1986, elles forment un ensemble homogène de paysages et de scènes de la vie quotidienne. Certaines d’entre elles sont d’ailleurs conservées au Petit Palais (Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris) sous forme d’esquisses. De style impressionniste, ces peintures offrent notamment une vision de la ville qui n’existe plus aujourd’hui, comme les anciennes rotondes de la gare détruites par le bombardement de 1944. Les 10 caissons au plafond sont signés de Jean-Constant Pape (1865-1920). Ces peintures à l’huile sont traitées en grisaille ou camaïeu et portent des noms évocateurs tels que « Rue de Merlan », « Noisy en hiver vers le canal de l’Ourcq », « Noisy en été vue de Romainville »…

Les 3 panneaux verticaux, situés sur les bas-côtés et à l'aplomb de l'escalier sont signés de Victor Menu, 2 caissons de plafond situés de chaque côté de l’escalier et représentant des allégories de la danse et de la musique ont été réalisés par Paul-Edouard Crebassa (1870 - 1912) et un dernier caisson au-dessus de l’escalier d’honneur a été peint par André Humbert.

Concernant les décors, ils sont eux aussi d’une richesse sans nul doute inégalable parmi les villes proches de Noisy-le-Sec. Pilastres, frises florales, guirlandes, consoles mais aussi rinceaux et monogrammes de la Ville et de la République française… tous sont typiques du style néoclassique et républicain, de la fin du XIXe siècle. Les bas-reliefs au-dessus de l’escalier représentant des angelots dans les vignes, la statue de Charles Perron (1862-1934) nichée dans une alcôve ou encore l’escalier monumental sont aussi de très belle facture.

Retrouvez l'exposition sur l'histoire de l'hôtel de ville présentée au public en novembre 2017, à l'occasion de l'inauguration de la salle des mariages après travaux de restauration:  Exposition salle des mariages.pdf

Vidéo : restauration de la salle des mariages de l'hôtel de ville

hidden