Quartier du Londeau

La Loi de programmation pour la Ville et la cohésion sociale du 21 février 2014 a organisé la réforme de la géographie prioritaire et le lancement du NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) recentré sur 200 quartiers prioritaires, pour un budget total de 5 milliards d’euros sur 10 ans. Le Londeau, déjà concerné par un premier programme, et le secteur Centre-ville Béthisy ont été retenus.
En juin 2017, Est Ensemble, les villes concernées et l’ensemble des partenaires ont signé le protocole de préfiguration définissant les ambitions des différents projets et les programmes d’études pour y concourir.

Le Quartier du Londeau

Ce secteur est situé en bordure sud de l'un des axes majeurs : la rue de Brément et en lisière de l’autoroute A3, à la frontière avec Rosny-sous-Bois.

Le Londeau est un secteur prioritaire inscrit au Contrat de Ville 2015-2020 d’Est Ensemble. Le quartier a bénéficié en 2008 d’une opération isolée financée par l’Agence de la Rénovation Urbaine (ANRU). Ces premières opérations, dont la plus significative, la démolition partielle de la barre Verlaine, ont amorcé une amélioration du cadre de vie. La requalification des espaces publics a permis d’ouvrir le quartier vers l’extérieur de la ville et d’améliorer l’accès aux équipements existants. La livraison au total de 300 logements, dont une partie en accession sociale constitue un premier apport de mixité sociale, de qualité et de diversification de l’offre.

En rez-de-chaussée du nouveau mail piéton, au coeur du quartier, l’arrivée de commerces de proximité est une première réponse aux besoins en matière de services auprès des habitants.

Une nouvelle phase de renouvellement urbain :
- Près de 6 000 habitants
- Plus de 2 000 logements
- Superficie : ~ 0,25 Ha
- Bailleurs : I3F, LOGIREP, Noisy-le-Sec Habitat, Seine-saint-Denis Habitat

Le Londeau est inscrit dans les quartiers d’intérêt national du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Ce programme inclut le quartier du Londeau (patrimoine de LOGIREP et de la SAEM Noisy-le-Sec Habitat), jusqu’à Pierre Feuillère et Trois Bonnets (Patrimoine de Seine-Saint-Denis Habitat), en passant par le patrimoine d’Immobilière 3F sur le secteur de l’Allée du Londeau. A ce titre, une 2e phase d’intervention sera programmée sur la période 2014-2024 afin de poursuivre la requalification entamée, tout en tenant compte des nouvelles dynamiques territoriales et notamment le prolongement de la ligne 11 à proximité du quartier.
Le protocole de préfiguration a prévu la mise en œuvre d’études urbaines, techniques et stratégiques pour un montant de 559 850 €, menées par Est Ensemble, la Ville et les bailleurs sociaux (financés à 47% par l’ANRU et 3% par la CDC).


Le périmètre d'étude envisagé dans le cadre du NPNRU

Interventions prévues

L’ambition à long terme pour le quartier du Londeau est de recréer un quartier résidentiel attractif, assimilé au reste de la Ville. Le Londeau pourra s’engager vers un retour au droit commun, avec une offre de logements diversifiée et qualitative.
Dans le cadre du protocole de préfiguration de renouvellement urbain, une étude urbaine d’ensemble a été lancée à l’été 2017 pour une durée de 18 mois. Elle s’appuie sur les études techniques et patrimoniales menées par les bailleurs présents sur le quartier.
Cette étude urbaine a vocation à définir les opérations à mener sur l’ensemble du périmètre.

Des premières orientations ont été fixées :
- Travailler à un urbanisme apaisé et attractif : poursuivre le travail sur les espaces publics, réfléchir à la densité et aux formes urbaines afin de mieux articuler les espaces publics et les espaces résidentiels,
- Renouveler l’offre de logements : améliorer et diversifier l’offre, mettre l’accent sur la performance énergétique, proposer une offre de logements adaptées aux besoins
- Renforcer la connexion entre le quartier et le territoire : en s’appuyant sur la ligne 11, poursuivre le désenclavement, travailler sur les modes de déplacements, privilégier l’échelle de proximité pour promouvoir la vie de quartier,
- Améliorer l’attractivité du quartier : renforcer la présence de services au public, favoriser le développement économique, mettre en valeur les équipements existants.

 L’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine (ANRU) permet le démarrage anticipé d’opération afin de répondre à ces enjeux. Deux opérations de démolitions ont été validées par l’ANRU et seront lancées à horizon 2019 :
- La démolition de la tour du 19 Verlaine, pour laquelle une MOUS de relogement a été lancée par la SAEM Noisy-le-Sec Habitat, soit 148 logements,
- La démolition de la barre Baudelaire, prévue par LOGIREP, soit 166 logements. Une enquête sociale a été réalisée au printemps 2018 pour accompagner les locataires au relogement.

Ces logements sociaux démolis feront l’objet d’une reconstruction sur le territoire d’Est Ensemble afin de mieux répartir l’offre sociale.

La Ville et les partenaires prévoient de signer, courant 2019, la convention pluriannuelle de financements avec l’ANRU pour permettre le démarrage des autres opérations qui auront été définies à l’issue de ces 18 mois d’études, en concertation avec les habitants et en association avec les conseil citoyens.

NOISY_Livret-habitants-exe_2(1).jpg

Livret de synthèse des préconisations des habitants pour le NPNRU

Télécharger
hidden